Tours : La fibre continue sa toile

Déploiement du haut débit en Indre et Loire

06/03/2018 progres.fr 3 comments

Objectif fibre 2018 à Tours

Nombreux sont les habitants de la Métropole qui attendent l’arrivée de la fibre optique chez eux afin de ne plus pester devant leur ordinateur qui mouline ou leur box qui diffuse les films avec des hachures ! La connexion par fibre optique donne en effet accès, entre autres, à de la TV très haute définition, à du jeu en ligne ou encore à du téléchargement rapide de données. Sur les vingt-deux communes que compte la Métropole, Orange déploiera entièrement son réseau dans dix-neuf d’entre elles d’ici fin 2020. Qu’ils habitent en zone urbaine ou rurale, tous les foyers seront éligibles à une connexion très haut débit par fibre optique (de 100 Mb/s au minimum), 20 à 30 fois plus rapide que l’ADSL. Cette couverture du territoire se fait dans le cadre d’un plan national FttH (Fiber to the Home, fibre jusqu’à la maison), qui a débuté en 2010. « Nous avons signé une convention avec la Région, le Département, l’État et Orange pour un déploiement dans toute l’agglomération à l’horizon 2020 », précise Alain Guillemin, maire de Saint-Avertin, vice-président délégué à l’aménagement numérique du territoire. « Afin que les réseaux ne se multiplient pas sur notre territoire, une étude d’intentions a d’abord été faite, qui a fait ressortir que l’opérateur Orange avait l’intention de développer le réseau. Ce qu’il fait sur ses propres fonds propres. La Métropole ne dépense rien mais fait un travail d’accompagnement », explique Véronique Chatain, directrice des systèmes d’information chez Tours Métropole Val de Loire.

75.000 logements raccordables

« C’est un travail énorme, avec plan pluriannuel, qui nécessite la reconstruction totale du réseau cuivre existant », poursuit-elle. La fibre, qui passe généralement sous terre, mais parfois par air, est relayée dans des armoires de rue (283 à Tours, 500 au total), depuis lesquelles la fibre est ensuite répartie dans les foyers. Le réseau est ouvert à tous les fournisseurs d’offres internet. Le premier déploiement a eu lieu sur Tours en 2011, avec le quartier des Deux-Lions. Actuellement 75.000 logements sont raccordables. Fin 2018, il y aura 105.000 prises éligibles à l’offre commerciale. Au total 180.000 prises FttH sont prévues. Patience…